La Cité de l’Oubli, Sharon Cameron

« Lorsque j’étais enfant, chercher à connaître la vérité était de la curiosité. Maintenant que je suis grande, c’est un crime. »

Lire la suite »

Publicités

The Rain, Virginia Bergin

22449095_1697345236964750_745027367_o

Auteur : Virginia Bergin
Édition : Bayard
Date de parution : 20 Septembre 2017
Nombre de pages : 384 pages
Prix : 15,90 €
Note : ✿✿✿✿✿

Résumé

Une pluie mortelle s’abat sur la Terre : l’humanité est menacée de disparition. Ruby, 15 ans, part à la recherche de son père.
Je m’appelle Ruby Morris, et voici mon histoire. Si vous la lisez, vous avez énormément de chance d’être encore en vie.
Question : Quand faut-il abandonner tout espoir ?
a) Maintenant. Immédiatement. On est foutus.
b) Dans deux semaines, environ.
c) Jamais.
d) J’imagine qu’il pourrait y avoir un d), mais s’il existe, je ne l’ai pas encore trouvé…

Mon Avis

Ce qui m’a tout d’abord intrigué pour ce livre, c’est son résumé. Comme vous le savez surement maintenant, j’adore les histoire apocalyptique et j’attendais énormément de The Rain qui promettait d’être une super lecture.
Dans ce livre, nous suivons Ruby, âgée de 15 ans qui voit sa vie basculée le soir où elle embrasse le mec le plus populaire du lycée, mais malheureusement le chaos arrive : la pluie est mortelle. S’engage alors pour elle, une lutte pour sa survie et un objectif : retrouver son père, la seule personne qui lui reste. Pour autant, elle va devoir s’habituer à un nouveau monde qu’elle ne connait pas et le changement risque d’être dur.

J’ai été vraiment déçue de ma lecture de ce livre. Je m’attendais à beaucoup d’actions, de rebondissements mais malheureusement, je me suis plutôt ennuyée. J’ai trouvé le style de l’auteur intéressant et on a l’impression d’être à la place de Ruby et de se projeter dans ce livre. Pour autant, les longueurs du livre ont, pour ma part, gâché ma lecture du livre. Pour autant, j’ai trouvé que les événements s’enchainaient de façon cohérente et le monde dépeint est assez réaliste de ce qui pourrait arriver. Les descriptions et les dialogues s’équilibrent très bien et ne sont pas trop lourds ou inutiles. J’ai trouvé que l’intrigue était bien présente durant toute la durée du roman avec des petits rappels à des moments clefs.

Quant au personnage de Ruby… Je ne me suis pas du tout attachée à elle. Je l’ai trouvé chiante, égoïste et complétement à côté de la plaque. Elle continue à se maquiller et en fait même une priorité alors que ce n’est pas vraiment d’actualités et c’est ce qui m’a agacé. Pour autant, je trouve que l’auteur a assez bien ciblé les personnages malgré les préjugés présents : les gens populaires n’ont pas de cervelle.

L’idée d’une pluie mortelle est originale et est dans le genre littéraire du moment, pour autant, je trouve que l’auteur l’aborde trop en surface et c’est ce que je trouve un peu dommage. J’ai également trouvé que les repères temporaux étaient pas réalistes par rapport aux événements qui surviennent. Mais cela reste un tome introductif et j’espère que la suite donnera à voir un peu plus de profondeur tant au niveau de l’intrigue qu’au niveau des personnages eux-même.

Ce livre est donc une petite déception pour moi. Malgré une idée de base sympa, les longueurs et le sujet abordé trop en surface font que j’ai trouvé ma lecture trop longue. De plus, j’ai trouvé le personnage de Ruby trop superficielle et agaçante. L’ensemble du livre est un rempli de préjugés sur les adolescents, l’armée, etc ce qui a achevé de me décevoir de ma lecture. Cependant, je pense que le tome suivant apportera beaucoup de réponses et j’espère voir l’évolution du personnage de Ruby.

Before I Fall, Lauren Oliver

22139981_1686992747999999_95939097_o

Auteur : Lauren Oliver
Édition : Hachette
Date de parution : 29 Mars 2017
Nombre de pages : 480 pages
Prix : 18 €
Note : ✿✿✿✿✿

Résumé

Samantha Kingstone a tout pour elle : le petit copain le plus craquant du monde, trois meilleures amies géniales, et une cote de popularité illimitée. Ce Vendredi de Février aurait donc dû être un jour parfait dans une vie parfaite. Pourtant, ce Vendredi de Février est le dernier pour Sam. Ou le premier ?

Mon Avis

Comme la plupart des livres que je vous présente en ce moment, j’ai décidé de ne pas attendre grand chose d’un livre et de voir où il peut nous emmener, selon la direction que lui donne l’auteur. Et je me suis laissée porter dans cette histoire et j’ai plutôt apprécié ma lecture dans l’ensemble.

Nous suivons Samantha Kingstone, l’une des filles les plus populaires de son lycée. Elle a tout pour plaire et vit une vie parfaite. Pourtant, après une soirée bien arrosée ce Vendredi 14 Février, Samantha meurt, mais se réveille le lendemain matin comme si l’accident n’avait jamais eu lieu. Elle va alors revivre 7 fois cette journée, mais sera-t-elle vraiment identique à la première ?

Chaque chapitre du livre représente une journée. Nous suivons donc Samantha durant ces 7 jours où elle revit la même journée. J’ai trouvé le concept intéressant de revivre comme plusieurs fois la même journée, ce qui peut se rapprocher du Mythe de Sisyphe que j’apprécie énormément. Les chapitres sont donc assez long et  après avoir lu les deux premiers jours (qui sont sensiblement les mêmes à quelques détails près), on prend assez vite le rythme de l’histoire et une certaine routine de lecture s’installe, limite un ennui. Ce qui m’a le plus posé problème dans ma lecture c’est le taille des chapitres qui fait qu’on a du mal à pouvoir s’arrêter en plein milieu du chapitre (du moins pour ma part). Pour autant, l’écriture de l’auteur est fluide et elle arrive à donner (du moins elle essaye), un aspect différent à chaque journée, tant dans l’état d’esprit du personnage que dans ses actions.

En effet, Samantha représente exactement le genre de fille superficielle du lycée, très populaire et qui vous traite comme un insecte. Pour autant, on la voit évoluer au fur et à mesure des jours et la vraie Samantha apparait vraiment, dépouillée de toutes ses superficialités et c’est le personnage changeant que j’ai apprécié et qui m’a donné envie de continuer ma lecture.

Le fait que Samantha revive le même jour plusieurs fois peut assez vite ennuyer, pour autant, la curiosité l’a emporté sur l’ennui. Durant tout le livre, on se met à espérer que Samantha trouve une solution et ne meurt pas  et c’est cela qui donne envie de finir le livre, de savoir le fin mot de l’histoire.

En tout cas, ce fût une lecture agréable qui a même réussi à me faire verser une larme à la fin ! Il dépeint les clichés des lycéens et à quel point l’image est importante à cette âge-là. Une bonne lecture, qui m’a fait passer un bon moment en compagnie de Samantha !