Fire Sermon, Francesca Haig

the-fire-sermon,-tome-1-656408

 

 

Auteur : Francesca Haig
Édition : Hachette Romans
Date de parution : 02 Septembre 2015
Nombre de pages : 491 pages
Prix : 18 €

 

 

 

 

Résumé : Jumeaux à la naissance, ils grandissent en ennemis. Après une catastrophe apocalyptique, l’humanité ne donne plus naissance qu’à des jumeaux. Pour chaque bébé parfait, l’Alpha, il y a un bébé imparfait, l’oméga. Ils sont unis par un terrible lien : la mort de l’un entraîne celle de l’autre.
Cass et Zach sont jumeaux. Elle, c’est l’oméga ; lui, c’est l’alpha. Chacun veut renverser l’autre pour imposer sa propre vision du futur. Mais dans cette bataille, si l’un meurt, l’autre mourra aussi.

Mon Avis : Fire Sermon, premier tome de la trilogie, raconte l’histoire de Cass et Zach, deux jumeaux Alpha et Oméga ayant grandi dans un monde où ils vivent en ennemis. Cass a toujours tout fait pour cacher sa nature d’Oméga à son entourage pour éviter de finir seule à l’écart mais ce jour est arrivé et Cass doit partir. Des années plus tard, alors qu’elle s’était habituée à sa condition d’Oméga, son frère qui a gagné une place haut placée dans le Conseil, se voit enfermée dans une cellule pour éviter toute tentative de meurtre pouvant tuer son frère. Mais la légende d’une île où les Omégas seraient libres va donner la force à Cass de se libérer, embarquant avec elle, un Oméga dont la mémoire a disparue.

Cela faisait un petit moment que je voulais lire ce livre qui trainait dans ma PAL depuis sa sortie et grâce à ma binôme, c’est chose faite ! Ce qui m’avait donné envie de lire ce livre, c’est la première phrase d’accroche sur la couverture « Ils sont nés ensemble, ils mourront ensemble.» et puis en lisant la quatrième de couverture, j’ai craqué : il fallait absolument que je lise ce livre.
Malheureusement pour moi, ce livre a été une véritable déception. Je m’attendais à une lutte acharnée entre les deux, dans une société vraiment hostile, de l’action et puis pourquoi pas un petit peu d’amour ? Cependant, dire que ce livre est nul serait faux, il a quelques points positifs. Tout d’abord, la plume de l’auteure qui est très fluide et accroche le lecteur, les chapitres se succèdent assez bien et la description des lieux et des personnages est pour la plupart bien évoquée. Pourtant, le gros point négatif de cette lecture, ce sont les longueurs du livre. Au début, l’auteure nous raconte un peu l’enfance de Cass et Zach jusqu’au moment où elle est enfermée, puis pendant le reste du livre on voit Cass qui s’évertue à fuir son frère jumeau. Ce n’est qu’à partir de la page 300 environ que l’histoire prend un peu plus vie.

Le personnage de Cass m’a plu mais sans plus. Comme je l’ai dis, elle passe son temps à fuir, donc elle est constamment dans la peur, la fuite : en gros elle n’est pas du tout combative et c’est ce qui lui fait défaut. Elle s’est très bien survivre et prendre la fuite mais se battre ne l’intéresse pas car cela reviendrait à tuer des Omégas à travers un Alpha. Elle a une vision utopique de ce que pourrait être les Alpha et les Oméga s’ils ne passaient pas leur temps à se détester, ce qui à mon sens la rend naïve et rêveuse au  vue du décor que nous dépeint l’auteure.
Durant toute l’histoire, elle est accompagnée de Kip, rescapé qu’elle a pu sauver et qui va lui être d’un grand soutien lors de son périple. Et heureusement, car je me suis beaucoup plus attachée à lui qu’à elle. C’est quelqu’un de terre à terre et qui m’a beaucoup touché car malgré son manque de souvenir il n’hésite pas à aller de l’avant et à se battre pour ce qu’il croit, ce qu’il manque à Cass pour ma part. Les deux personnages se complètent plutôt bien mais j’ai trouvé que la relation que crée l’auteure entre les deux personnages manquent de quelque chose, ce qui aurait pu rattraper les longueurs, les rend encore plus longues.

L’intrigue de l’histoire qui partait d’une bonne idée est très vite mise de côté par l’auteure et la plupart du livre relate la fuite de Cass et Kip, en décrivant les conditions plus que terrible dans lesquelles ils fuient. Cependant, elle refait surface à peu près vers la page 300 et le personnage de Cass se réveille vers les cents dernières pages. Toutefois, j’ai aimé le lien que l’auteure a fait entre l’Avant et l’Après et j’aurai aimé en découvrir davantage sur l’Avant mais c’est ce qui participe au mystère et donne envie de lire la suite de l’histoire. Le principe du lien entre jumeau qui les rend étroitement lié était une idée originale malheureusement pour ma part, l’auteure n’est pas allée au bout de ce qu’elle aurait pu pour ce premier tome.

En bref, je ressors mitigée de cette lecture où je me suis plus ennuyée qu’autre chose pendant les trois quart du livre. Cependant, le principe de l’histoire me donne envie de poursuivre ma lecture avec le tome 2 (lors de sa sortie en VF) et de découvrir où Cass va nous emmener et si elle va enfin se décider à se bouger les fesses. Je vous recommande quand même ce livre, car malgré qu’il ne m’ait pas transportée, il peut au contraire vous plaire !

✿✿✿✿✿

Publicités

4 réflexions au sujet de « Fire Sermon, Francesca Haig »

  1. Nous sommes d’accord, la lecture est très mitigée. Il y a énormément de point positif, mais également beaucoup de négatifs … Difficile d’y voir clair dans tout ça .. .En tout cas, je pense que je lirais le tome 2 pour ma part, la curiosité et l’écriture ont été assez décisives pour ce choix ahah

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne pense pas le lire, trop peur d’être déçue même si c’est vrai que l’écriture est plutôt sympa. Je me remettrai à ton avis pour voir si oui ou non je le lis !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s