Une braise sous la cendre, Sabaa Tahir

9782266254342

 

 

 

Auteur : Sabaa Tahir
Édition : Pocket Jeunesse
Date de parution : 15 Octobre 2015
Nombre de pages : 528 pages
Prix : 18,90 €

 

 

 

Résumé : « Je vais te dire ce que je dis à chaque esclave qui arrive à Blackcliff : La Résistance a tenté de pénétrer dans l’école un nombre incalculable de fois. Si tu travailles pour elle, si tu contactes ses membres, et même si tu y songes, je le saurai et je t’écraserai.»

Autrefois l’Empire était partagé entre les Érudits, cultivés, gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable; brutale, dévouée à l’empereur. Mais les soldats ont pris le dessus, et désormais quiconque est surpris en train de lire ou d’écrire s’expose aux pires châtiments. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d’élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté… et sauver ceux qu’ils aiment.

Mon Avis : Une braise sous la cendre raconte l’histoire de Laia et d’Elias, deux jeunes adultes, d’origine différentes sont prisonniers d’un système qu’ils trouvent injuste. Laia a perdu toute sa famille dans un raid organisé par l’empereur, il ne lui reste que son frère enfermé dans une des prisons de l’Empire, elle va alors s’allier à la Résistance pour délivrer son frère même si cela implique de risquer sa propre vie. Elias quant à lui, est un soldat d’élite, un futur Mask qui ne supporte plus les supplices infligés aux Érudits. Pour mieux fuir ce système, il décide de déserter.
Deux destins ayant en commun la liberté vont tout faire pour y accèder, peu importe le prix a payé.

Je remercie tout d’abord ma petite Audrey (si jamais tu passes par là) qui m’a menacé de livre ce livre (oui oui menacée !). On me l’avait offert à sa sortie et il avait traîné dans ma PAL pendant au moins 5 mois, il était temps pour lui de sortir de là !
J’avais peur de le lire car j’en attendais aussi beaucoup étant donné tout les avis positifs que j’avais vu sur la blogo, j’en attendais beaucoup et j’avais peur d’être déçue. Et pourtant que dire !
J’ai vraiment adoré la plume de l’auteur qui est très fluide et addictive. Les chapitres se lisent facilement et on ne voit pas le temps passer. Pour ma part, je n’ai trouvé aucune longueur malgré que certains moments sont un peu plus prévisibles que d’autres mais cela n’a pas gâché ma lecture. Le livre est découpé en deux parties : la première « Le Raid » et la seconde « Les épreuves » permettant de séparer les deux moments cruciaux du livre et de voir l’évolution des personnages.

J’ai beaucoup aimé le personnage d’Elias qui a été un véritable coup de cœur. C’est un personnage qui veut être libre mais qui se cherche encore avec des valeurs très pures malgré le milieu dans lequel il vit et le métier pour lequel il a été formé. Pour moi, ce personnage est juste car malgré le fait qu’il soit élevé dans un milieu aristocratique, il ne se sent pas supérieur aux autres et les considère plutôt comme des égaux.
Quant à Laia, je suis un peu mitigée, elle est à la fois forte et craintive au début du livre mais au fur et à mesure que l’on avance dans notre lecture, une nouvelle Laia, plus forte et plus déterminée que jamais remplace celle un peu plus en retrait du début. Et c’est la Laia de la seconde partie que j’ai vraiment apprécié, parce qu’on sent qu’elle est vraiment prête à tout pour atteindre son objectif, quitte à risquer sa propre vie.

La relation entre Elias et Laia était quoique évidente, n’est pas du tout amené comme je le pensais et c’est ce qui m’a plu. Les personnages secondaires de l’histoire sous tout aussi intéressants, j’ai aimé le caractère vraiment cruel de la Commandante qui complète vraiment le décor de l’école de Blackcliff dans lequel nous plonge l’auteur mais aussi Izzi et Cuisinière qui m’ont autant touchée que Laia par leurs passé.

L’intrigue de l’histoire est vraiment bien amenée par l’auteure, en effet on a vraiment l’impression d’être à la place des personnages, que tout est dans l’urgence, qu’il faut au plus vite réussir pour pouvoir mieux s’échapper. Ce qui nous laisse très peu de répit entre les chapitres qui sont remplis de combats, d’épreuves et surtout de mystère. J’ai beaucoup aimé aussi l’apparition des contes pour enfants qui finalement, ne sont pas que des légendes avec les spectres, les éfrits et autres créatures de l’ombre.

En conclusion, un premier tome vraiment halletant qui laisse présager beaucoup de choses pour le deuxième tome. Des personnages qui vivent dans l’urgence et qu’on voit vraiment évolué au fil de la lecture et une intrigue qui nous plonge vraiment dans cet empire tyrannique qui n’épargne personne.

✿✿✿✿

 

Publicités

6 réflexions au sujet de « Une braise sous la cendre, Sabaa Tahir »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s