Ma raison de vivre, Rebecca Donovan

couv75050095

 

 

 

Auteur : Rebecca Donovan
Édition : Pocket Jeunesse
Date de parution : 05 Mars 2015
Nombre de pages : 534 pages
Prix : 18,90 €

 

Résumé : – Et si je ne veux pas être ami avec toi ?
– Alors nous ne serons pas amis.
– Et si j’ai envie d’être plus qu’un ami ?
– Alors nous ne serons rien du tout.

Emma a tout fait pour empêcher Evan d’entrer dans sa vie. Non pas parce qu’il la laisse indifférente, bien au contraire, mais parce que personne ne doit savoir. Savoir qui elle est vraiment, quelle est son histoire et, surtout, ce qui l’attend tous les soirs, quand elle rentre chez elle…

Mon Avis : Ma raison de vivre est l’histoire d’Emma, jeune lycéenne de 16 ans qui se voit obliger d’emménager chez son oncle et sa tante suite au décès de son père et à l’incapacité de sa mère à l’élever. Emma fait tout pour être le plus transparente possible, que ce soit au lycée ou à la maison. Tout ça pour ne pas révéler le terrible secret qu’elle cache : sa tante, Carol l’a bat au moindre faux pas, seule Sara connait son secret mais l’arrivé du nouveau Evan Mathews va chambouler la vie d’Emma plus qu’elle ne voudrait.

Alors pour tout vous avouer, ce livre traine dans ma PAL depuis l’année dernière et j’arrivais pas à le sortir et du coup je remercie Agathe de Les lectures d’Agathe d’avoir choisi ce livre parmi les nombreuses propositions que je lui ai faite. Avant de commencer l’histoire, je savais déjà que le personnage principal (Emma du coup) avait un terrible secret de famille et qu’apparemment c’était je cite « super grave et choquant ». Du coup j’ai voulu me lancer et le lire et j’avoue que j’ai pris une claque.

Tout d’abord, je tiens à dire que la plume de l’auteur est très fluide et addictive, je ne me suis pas du tout ennuyée, et je trouve une certaine douceur dans son écriture qui à mon goût allège un peu le thème abordé de l’enfant battu. J’ai aimé la façon d’abordé le sujet : avec aplomb mais sans tomber dans la pitié envers le personnage. Et honnêtement, pendant les premiers chapitres, j’étais un peu en stress parce que j’étais choquée par ce qui lui arrivait.

Emma est un personnage attachant, qui m’a bouleversé et malgré ce qui lui arrive, je ne l’ai trouvé à aucun moment pathétique mais surtout forte. On découvre qu’au fur et à mesure elle s’émancipe des règles qu’elle avait appris à respecter pour s’éviter les foudres de sa tante. L’auteur nous montre un personnage fort mais avec des faiblesses, des peurs et des souvenirs douloureux, et c’est ce qui pour ma part m’a vraiment rendu ce personnage réel. Elle n’a ni pouvoir magique et ne vit pas dans un monde post-apocalyptique et pourtant à sa manière c’est une héroïne, car elle fait tout pour cacher son secret au reste du monde pour préserver cette famille qu’elle a et même si je trouve ça stupide c’est très courageux.
J’ai beaucoup aimé les personnages de Sara et d’Evan qui sont assez bien développés pour des personnages secondaires et on s’attache très vite à eux.

Evan est une vraie bouffée d’air frais pour Emma qui peut enfin s’évader de toute cette souffrance et vivre presque une vie d’adolescente normale. J’ai aimé cette romance entre les deux personnages qui est évidente sans non plus tombé dans le cliché ou le surfait. Tout est en douceur et simplicité dans ce roman et c’est ce qui m’a touché.

Quand à la fin, comme le dit ma binôme de lecture, les 100 derniers pages sont un peu dur à lire, ça s’essouffle, alors que pendant tout le livre elle tient le rythme là ça ralentit un peu et on se demande comment ça va bien pouvoir se finir. Mais je pense que l’auteur préparait son effet qui a très bien marché sur moi d’ailleurs et j’ai qu’une envie : sauter sur le tome 2.

En tout cas, ce fut une agréable lecture, j’ai été bouleversée, chamboulée dans tous les sens par ce livre. J’ai eu des moments de stress et d’angoisse atroces en serrant très fort le livre et en priant énormément pour Emma mais je ne peux que vous le conseiller car il traite d’un sujet réel et des difficultés pour voir les signes et pour le corps enseignants d’aider les jeunes qui ne veulent pas en sortir (pour x raisons).

Merci à toi Agathe d’avoir bien voulu lire ce livre avec moi, j’ai passé un super moment et j’ai (enfin !) pu le sortir de ma PAL grâce à toi ! 🙂

La chronique d’Agathe : Les lectures d’Agathe – Ma raison de vivre, T1.

✿✿✿✿

Publicités

4 réflexions au sujet de « Ma raison de vivre, Rebecca Donovan »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s