Si c’est la fin du monde, Tommy Wallach

couv63840889

 

 

Auteur : Tommy Wallach
Edition : Nathan
Date de sortie : 07 Janvier 2016
Nombre de pages : 480 pages
Prix : 17,90 €

 

 

 


Résumé :
AVANT, on était définis par des étiquettes : le sportif, l’intello, la salope, le glandeur. Mais ensuite, tout a changé. On nous a dit qu’un astéroïde arrivait. Qu’il avait deux chances sur trois de faire exploser la Terre. Il ne restait que deux mois.
Deux mois pour renoncer aux étiquettes. Deux mois pour nous aimer, pour être libres, pour être heureux. Deux mois pour laisser une trace. Deux mois pour réaliser nos rêves. Deux mois pour vivre. Pour vivre vraiment.

Mon Avis : Nous suivons 4 adolescents qui sont tous en Terminale et qui apprennent qu’un astéroïde a deux chances sur trois de détruire la Terre et de tous les tuer. Ils vont alors tout faire pour survivre, changer pour devenir les personnes qu’ils n’avaient pas le courage de devenir.

J’attendais beaucoup de cette lecture, j’en avais entendu beaucoup de bien sur les blogs qui l’avaient lu en avant-première et ils m’avaient donné envie. Malheureusement pour moi, ce livre m’a déçu et je ressors mitigée de ma lecture.

En effet, la plume de l’auteur ne m’a pas séduite. Les chapitres sont longs et j’avais plus que hâte de passer au suivant. L’histoire s’enchaîne malgré tout très bien et est assez réaliste de ce qu’il pourrait se passer si cela devait nous arriver.
On découvre une humanité qui vit ses derniers instants : meurtres, saccages et viols, drogues deviennent des lots quotidiens.

Je n’ai pas du tout accroché avec les personnages de l’histoire, que ce soit Peter, Anita, Eliza ou Andy, je ne me suis retrouvée dans aucun des personnages et je n’ai pas eu de sympathie pour l’un deux sauf peut-être Peter qui a su me toucher. Je les ai trouvé vides et pour moi, ils ne perdent pas leurs étiquettes mais ils se retrouvent dans des situations qui n’auraient jamais eu lieu sans l’astéroïde.

Il a cependant des moments où l’auteur arrive à nous ramener dans l’histoire mais malheureusement j’ai trouvé qu’ils étaient trop peu nombreux à mon goût, qu’il n’y avait pas assez de rebondissements, d’où mon ennuie durant cette lecture.

En conclusion, beaucoup d’attentes et une chute libre en découvrant le livre. Je n’ai pas aimé les personnages qui sont à mon sens trop stéréotypés et l’histoire est tout en longueur avec très peu de moments clefs. J’espère que vous apprécierez plus votre lecture que moi !

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Si c’est la fin du monde, Tommy Wallach »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s