U4 : Stéphane, Vincent Villeminot

couv12859667

 

 

Auteur : Vincent Villeminot
Édition : Syros/ Nathan
Date de sortie : 27 Août 2015
Nombre de pages : 383 pages
Prix : 16,90€

 

 

 

 

Résumé : Je m’appelle Stéphane. Je vis à Lyon. C’est le chaos. Des bandes de jeunes commencent à piller les appartements vides. D’autres investissent les lycées désertés… Moi je préfère attendre mon père, chez nous. Et s’il ne revient pas, j’irai au rendez-vous. J’irai jusqu’à Paris pour le retrouver dans son bunker de l’armée.

Mon avis : Nous découvrons Stéphane, adolescente de 17 ans qui survit au filovirus U4 ayant décimé la plupart de la population excepté les adolescents entre 15 et 18 ans. La plupart des jeunes se regroupent dans des R-points alors que les pillards détruisent les villes et organisent des chasses à l’homme. Stéphane est convaincu que son père est encore en vie, l’armée a dû l’emmener pour qu’il trouve un antidote. Elle va alors partir retrouver son père à Paris. Entre Lyon et Paris, le chemin de Stéphane va être semé d’embuche mais le doute la ronge : Pourquoi son père n’est pas revenu l’a rechercher ?

C’est le premier tome de la série que je découvre et je dois dire que j’ai été surprise par le personnage de Stéphane. C’est un personnage que j’ai trouvé très distant par rapport à la réalité des choses : elle repousse la réalité pour pouvoir continuer et garde une certaine distance avec les autres. C’est ce qui m’a surpris et qui m’a par le même coup empêchait de me sentir proche du personnage, du moins au début.Toutefois, j’ai trouvé qu’elle était très courageuse et qu’elle a su se servir des compétences pour aider les survivants et retrouver un semblant de normalité parmi tous ses morts.

L’armée est aussi très présente dans le livre, en effet une majorité de militaires ayant survécu au virus, essaye avec l’aide des adolescents de reconstruire le pays, du moins les grandes villes. Mais comme dans tout livre ou film, l’armée veut tout contrôler et U4 ne fait pas exception à la règle.

On suit Stéphane, deux semaines après que le filovirus U4 se soit déclenché et les corps jonchent les trottoirs et les appartements. J’ai beaucoup aimé la plume de l’auteur qui nous décrit avec précision les émotions de Stéphane et nous dépeint des paysages ravagés par le virus. Ce que j’ai apprécié, c’est aussi de pouvoir rencontrer les trois autres personnages : Jules, Yannis et Koridwen. Cela nous donne un aperçu des autres personnages avant de les découvrir et de pouvoir connaître l’opinion du personnage principal sur les autres.

En résumé, j’ai passé un agréable moment avec Stéphane malgré que j’ai eu un peu de mal à m’accrocher au personnage, au fil du temps, on s’habitue à son personnage et on l’a découvre un peu plus que ce que l’auteur veut nous laisser paraître au début. L’univers post-apocalyptique du roman avec un virus donne une touche de réalité au roman.

Durant le Salon du Livre de Montreuil de 2015, j’ai eu la chance de pouvoir rencontrer les différents auteurs dont Vincent Villeminot et de pouvoir échanger avec lui sur la série U4 :

Qu’est-ce que la série U4 ?
La série U4 c’est : 4 livres et 4 autres différents.
Ils ont chacun leurs styles propre et sauvegardé. C’est l’histoire de personnes différentes avec un fil conducteur commun mais qui est vécu par des points de vue tellement différents qu’ils ne sont pas vécu de la même manière.
Un personnage dans un des 4 livres devient un personnage secondaire dans les autres.

Comment est né l’envie d’écrire à 4 ?
Ils se sont rencontrés durant un salon du livre et ont échangés ensemble. D’office, ils décident d’avoir leur personnage propre.

Qu’est-ce que la série U4 apporte de plus ?
Le plus par rapport à un roman classique, est que le lecteur a l’occasion d’en savoir davantage sur un personnage secondaire, car il est développé dans un des trois autres livres. Cela permet aussi une meilleur compréhension de l’histoire et un développement psychologique des personnages.

Comment avez-vous fait pour pourvoir avancer sur le projet ensemble ?
Nous avons échangés pas moins de 3500 mails, passé beaucoup d’heures en appel sur Skype. Nous avons aussi organisé deux séjours en résidence d’écrivains pour que tout concorde, aucun détail n’a été laissé au hasard.
Ex : Dans les scènes communes s’il y a une pleine lune dans un roman, elle doit l’être dans les trois autres.
Cela représente plus de 2 ans de travail commun.

 

Publicités

3 réflexions au sujet de « U4 : Stéphane, Vincent Villeminot »

    1. Il est également dans la mienne mais ce qui est bien avec les U4, c’est que d’un livre à l’autre l’histoire est totalement différente grâce au vécu !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s