Prix Clara 2012 : Nouvelles d’ados

Résumé : Entre fantaisie et réalité, humour et mélancolie, ces huit nouvelles vous entraîneront là où vous n’avez jamais été. Ici, les transplantations cardiaques vous métamorphosent sans retour, les bébés discutent de l’au-delà, les chevaux de terre cuite prennent subitement la parole, les petites filles noient leur mélancolie dans la mer… Il arrive même que le monde soit déserté par les couleurs.
Au coeur d’une cité où règne la solidarité, dans la peau d’une jumelle en deuil de son frère, ou encore à Berlin avant la chute du Mur, laissez-vous emporter !

Petite information sur le Prix Clara :
Ce prix a été créé en mémoire à Clara, décédée subitement à l’âge de treize ans des suites d’une malformation cardiaque. Destiné aux adolescents qui, comme elle, aiment lire et écrire, il est décerné par un jury. Les nouvelles sont écrites par des adolescents entre 14 et 17 ans et offrent un regard neuf sur le monde, un aperçu des préoccupations et des rêves de leur génération.

Mon Avis : Je tiens tout d’abord à remercier lecteurs.com de m’avoir proposé et envoyé ce livre dans le cadre de l’événement « ExploBook ». Etant donné que ce sont plusieurs petites nouvelles, je vais vous les présenter une à une ainsi que mon avis sur chacune, puis un avis global sur le livre.

Et après ?
Cette nouvelle raconte l’histoire de deux enfants qui vivent ensemble et qui passe leur temps à discuter sur l’au-delà. Le garçon croit à un après alors que la fillette, plus terre à terre, pense qu’après il n’y a rien, que c’est la fin.
Franchement, c’est la nouvelle que j’ai préféré car malgré que le début ne soit pas très clair, l’auteur nous pousse à la curiosité, à en apprendre davantage sur ces deux personnages. J’ai particulièrement apprécié le dénouement auquel on ne s’attend absolument pas et cela a été une agréable surprise. Cela nous rend les deux personnages encore plus sensibles.

Point de vue
Dans cette nouvelle, nous suivons l’histoire du cheval de Caligula alias Incitatus lors de sa découverte et de son exposition dans un célèbre musée en Italie.
J’ai bien aimé cette histoire, où on a un cheminement entre la découverte du cheval, sa restauration et sa vie au musée. On a le point de vue de plusieurs personnes dont celui qui l’a découvert et le cheval de Caligula lui-même. L’auteur fait parler les objets et c’est quelque chose que j’ai beaucoup apprécié, d’avoir aussi le point de vue du cheval, j’ai trouvé ça original.

Le monde est couleur 
Dans un monde déserté par les couleurs, nous suivons une héroïne qui passe ses journées à faire du travail à la chaîne. Mais suite à la découverte d’un livre, elle va apprendre à découvrir les couleurs qui l’entoure : bleu, rouge en passant par le vert et le jaune.
J’ai eu un peu de mal au début avec l’histoire qui était un peu monotone qui reflète assez bien la société dans laquelle l’héroïne vit. On suit l’évolution du personnage et comment petit à petit, elle se détache peu à peu de ce mécanisme et j’ai trouvé ça vraiment sympa de voir cette évolution du personnage.

Mon Alban
C’est une nouvelle épistolaire d’une mère qui écrit à son fils sous l’URSS.
J’ai vraiment été touché par cette nouvelle d’une mère qui écrit sous l’URSS et qui est sans nouvelle de son fils. Elle doit alors continuer à vivre, à imaginer que son fils est à Paris en train de suivre des cours de Piano alors que la réalité est toute autre. J’ai vraiment été transportée par l’amour de cette mère et par l’espoir qu’elle nourrit pour que son fils est une vie meilleure que la sienne. C’était très touchant et émouvant.

Les Playmobil ne jouent pas à cache-cache
Thelma, jeune adolescente vient de perdre son frère dans un accident de voiture. Elle se laisse peu à peu dépérir alors que sa famille essaye de remonter la pente.
Dans cette nouvelle, je me suis vraiment sentie transportée par le personnage, j’ai vécu sa perte comme si c’était la mienne, que c’était moi qui me laissait aller à la mort de mon frère. L’écriture de l’auteur m’a vraiment émue et ne m’a pas laissé un seul moment de répit dans cette course à la vie et à la mort.

Vertige
Pour tout vous dire dans cette nouvelle, je n’ai absolument rien compris. Ce sont des bribes d’histoires d’une fillette et de sa famille dans une maison près de la mer.
Malgré que je n’ai pas compris toute l’histoire que nous raconte l’auteur, j’ai adoré sa plume et j’ai apprécié ma lecture où l’on se fait transporté par les émotions de ses différents personnages qui ont su me toucher et particulièrement la petite fille qui malgré son âge et je trouve très mûre même si elle ne comprend pas tout et c’est ce qui m’a le plus touché. Mais aussi la description des scènes vues non seulement par les personnages mais par le narrateur lui-même.

Esquisse pour un chaos d’encre et de sang
On suit dans cette nouvelle, l’histoire d’un homme d’une trentaine d’année qui tente de suicider après que son manuscrit soit encore refusé par une maison d’éditions. On le retrouve après sa réhabilitation où il découvre qu’il est doté d’un étrange pouvoir.
Des huit nouvelles que j’ai lu c’est celle que j’ai le moins apprécié avec « Dans ma cité ». L’histoire est sombre et je n’ai pas accroché avec le personnage. Malgré que l’histoire soit cohérente, je n’ai pas pu m’imprégner de l’histoire et l’apprécier à sa juste valeur car le thème ne me plaisait pas.

Dans ma cité
Dans la dernière nouvelle de ce Prix Clara, nous plongeons dans une cité urbaine où des gens cohabitent, d’âge et de culture différentes.
Je n’ai malheureusement comme la précédente pas apprécier l’histoire : je n’ai pas su m’approprier les personnages, l’endroit et les dialogues entre eux. Mais je trouve que l’auteur à refléter la société d’aujourd’hui en cité même si elle diffère d’un lieu à un autre, il y a toujours un mélange de culture dans les cités.

Voilà, vous avez mon avis sur chacune des nouvelles qui composent le Prix Clara ! J’espère qu’il vous donnera comme moi l’envie de le lire et pourquoi pas d’en découvrir un autre ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s