Les bottes rouges, Fleur Hana

« La vie est surprenante,elle nous cueille au moment où on s’y attend le moins et nous rappelle que c’est pour ces instantanés de folies qu’elle vaut la peine qu’on se lève le matin et qu’on mette un pied devant l’autre. » Angélique.
Il apaise sa douleur,
elle le rend vulnérable
Résumé : « J’ai envie d’oublier que mon frère est mort, que personne ne me regarde plus de la même façon.
Je sais que ce type a le pouvoir de me faire tout oublier.
Et j’ai envie de lui. Tout simplement. »
Mon avis : On découvre dans ce roman, l’histoire d’Angélique dit Angie, qui vient de perdre son frère dans un accident de moto. Angie va alors devoir vivre avec la mort d’un frère qu’elle n’accepte pas et à cause de laquelle elle doit revenir dans sa ville natale, ainsi que pour soutenir ses parents. Elle va alors rencontrer Valentin, bad boy qui ne vit que par les plans culs et par le magasin de disquaire qu’il gère. Ils vont se rencontrer, se chercher et se tourner autour pour finalement se rapprocher. Mais est-elle prête à laisser le souvenir de son frère et d’avancer ? Et surtout avec un coureur de jupons ?
J’ai beaucoup apprécié lire ce livre qui parle de la perte d’un être cher et de la façon que chaque personne a pour gérer la perte et le manque que la personne laisse derrière elle. C’est le cas de Angélique qui perd son frère dans un accident de moto dont elle sort indemne alors que lui en meurt. La culpabilité, la tristesse, le remord et la haine sont devenus les lots quotidien de la vie d’Angélique qui essaye tant bien que mal à se faire à l’idée que son frère est mort. J’ai trouvé ce personnage très fort, par le simple fait de vouloir essayer d’avancer sans vouloir oublier son frère et en gardant une certaine culpabilité envers elle-même, mais surtout cette envie de vivre et les relations qu’elle a avec ces deux meilleurs amis : Josselin et Anita qui m’ont fait rire du début jusqu’à la fin.
Quand à lui, Valentin est un bad boy avec tous ces tatouages, piercings et les plans culs qu’il enchaîne. Mais lorsqu’il rencontre Angélique pour lui tout change et les certitudes qu’il avait alors établi jusque là sont peu à peu bousculées par cette fille qui vient de perdre son frère.
J’ai aimé suivre l’évolution de la relation entre ces deux personnages qui se foirent dès le début mais qui au fil de temps devient peu à peu une relation où la compréhension du deuil et l’amour se rencontre et permette aux deux personnages d’avancer sans oublier les personnes qui leur sont chers.
Un très joli roman qui m’a fait passé un très bon moment en compagnie d’Angélique et de Valentin mais aussi de Josselin et Anita. Une très jolie plume de Fleur Hana que j’ai aimé découvrir et que j’espère pouvoir redécouvrir bientôt !
Publicités

2 réflexions sur “Les bottes rouges, Fleur Hana

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s