La distance astronomique entre toi et moi, Jennifer E. Smith

«-Si tu pouvais aller n’importe où dans le monde, ce serait où ?
-Partout. » Lucy à Owen.

Jusqu’où une seule nuit peut-elle les emmener ?

Résumé : Panne de courant généralisé à New York. Immobilisés dans l’ascenseur, Owen et Lucy font connaissance. Lui le fils du gardien, qui vient de perde  sa mère. Elle, la solitaire, aux parents globe-trotteurs. Ils ont juste une nuit, une nuit féerique où la ville est éteinte, à partager en haut d’un toit, à contempler les étoiles et à rêver de voyage.

Mon avis :La distance astronomique entre toi et moi est un livre vraiment surprenant. On y rencontre deux adolescents : Lucy et Owen qui n’ont au premier abord rien avoir ensemble : elle est plutôt d’un milieu favorisé vivant dans un hôtel prestigieux avec des parents visitant le globe alors que lui habite au sous-sol et que son père travaille comme homme à tout faire.

C’est lors d’une nuit où New York plonge dans un silence dû à une panne électrique, qu’ils vont se rencontrer. A partir de là, une sorte d’amitié commence à naitre entre les deux adolescents et même s’ils ne sont pas du même milieu, ils se rapprochent inévitablement à travers des lettres et des mails dû à la distance –elle, déménageant selon le travail de son père, lui pour oublier la perte de sa mère-.

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman étant donné que ce n’est pas le genre d’histoire d’amour un peu « bateau » que l’on retrouve souvent mais un lien qui se tissent entre deux personnes qui malgré la distance et leurs problèmes, veulent être  ensemble. Je vous avoue qu’au début je pensais que c’était le même genre d’histoire qu’ « Une nuit à New York » de D.Levithan et R.Cohn mais en fait l’histoire se passe sur un an et pas en une soirée comme le dit le résumé. Je trouve que  Jennifer E. Smith a présenté une histoire d’amour telle qu’elle peut l’être et qui aujourd’hui est de plus en plus vrai avec internet et la distance amoureuse.

Cependant, ce n’est pas tellement l’histoire d’amour en elle-même qui est bien mais comment ils y aboutissent et par quels obstacles de la vie ils passent et l’impact que cela joue sur leurs décisions. Ils continuent à faire leur vie même si cette soirée passée dans un ascenseur reste gravée et c’est justement cette soirée-là qui leur permet d’avancer : Owen d’arriver à faire son deuil et de ne plus avoir peur de laisser son père seul et à Lucy de faire comprendre à ses parents qu’elle existe et qu’elle a besoin de leur attention qu’ils lui ont si souvent refusé.

A travers ce livre, Jennifer E. Smith nous fait voyager en passant de New York à Portland en passant par des villes comme Tahoe, San Francisco et Berkeley mais aussi d’autres pays comme l’Écosse, Rome et Paris. Et nous raconte l’histoire d’une famille déchirée par la perte d’un être chère et la souffrance quotidienne qu’elle apporte et  celle d’avoir une famille trop occupée à être séparée pour voir ce qu’elle apporte vraiment.

Publicités

Une réflexion au sujet de « La distance astronomique entre toi et moi, Jennifer E. Smith »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s